Comment survivre grace au lâché prise

Suite à mon dernier article  » la mère parfaite est une menteuse » , j’ai reçu un témoignage, et eu une conversation avec une amie, qui m’a donné envie d’enchaîner sur le lâché prise.

Le commentaire disait:

La semaine dernière je me suis rendue compte en arrivant à l’école le matin que j’empêchais mon fils de courir partout avec ses copains parce que les autres mamans empêchaient leurs enfants de bouger ! Assis !! Pas bouger !! Mdr ! Et puis j’ai pété un câble devant l’école et j’ai dit que si mon fils voulait courir , jouer à chat perché et sauter avant d’entrer en classe, qu’il le fasse, après il reste des heures assis à se concentrer alors meeeerrrdddeee! Elles font comme elles veulent, mais moi je le laisse vivre ! S’il ne fait pas cela  à 5 ans, il le fera quand ?????

Le lâché prise est pour moi primordiale pour bien vivre sa vie de parent. Pour commencer, il est important de déterminer les choses que l’on fait pour soi  et les choses que l’on fait pour les autres.

On se met sans se rendre compte de nombreuses barrières dans notre vie de parents. On entend régulièrement des principes, des conseils ; on observe des modes d’éducation qui ne nous correspondent pas forcément, mais qui, nous trottent dans la tête. On peut alors se sentir obligé, ( ou on peut même le faire inconsciemment ) de reproduire, d’appliquer tout cela. 

Mais voilà c’est contraire à notre nature… Alors on s’épuise pour rien. Au final, tout le monde est perdant. Nous parents, sommes frustrés et fatigués de batailler à imposer des choses auxquelles nous ne croyons même pas ; et les enfants, eux, ne savent plus sur quel pied danser.

Ce qu’il faut bien se mettre en tête, c’est que les gens trouveront toujours à parler. Même si tout roule comme sur des roulettes, s’ils le souhaitent ils trouveront ! Alors autant faire ce qu’il vous plait, ce qui vous tient à coeur, ce dont vous croyez être bon pour votre enfant. Au final personne d’autre ne  connait mieux votre enfant que vous, parents.

Ma conversation avec mon amie m’a mené vers d’autres horizons. L’importance de faire confiance en ses proches ; et encore plus en son conjoint. Ne pas regarder  constamment s’il fait bien ou mal. J’ai moi même tendance à le faire. Au final Monsieur ne fait pas comme vous ? Mais il fait ! Et c’est déja pas mal ! Plus facile à dire qu’à faire n’est-ce pas ? 

Je bataille moi-même chaque jour pour le laisser un peu gérer à  sa manière. Et vous savez, plus je le laisse, plus Monsieur prend ses marques. Et il s’en sort à merveille ! Les enfants apprécient aussi de sortir de la routine imposée par maman ! Et, pendant que papa joue à la guerre au lieu de coucher les enfants, maman profite pour faire d’autres choses !

Mon frère rempli de sagesse à dit un jour 

 » Cela ne sert à rien de se battre contre les choses  que l’on ne peut maîtriser « 

 Cette phrase a ici tout son sens. Vous ne pouvez pas tout contrôler, tout maîtriser, alors concentrez-vous d’abord sur ce que vous savez faire.

Et vous parvenez vous à lâchez prise?

4 réflexions sur “Comment survivre grace au lâché prise

  1. pellicule de vie dit :

    Un très bel article pleins de réflexion.. J’ai tendance aussi à vouloir contrôler avec mon mari car je m’occupe TOUT le temps des enfants.. Donc ce n’est pas facile, mais parfois on a besoin de passer le relais.. Et cela fait du bien! ;).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s