Ma grande histoire de la propreté… Ce n’est pas toujours un conte de fée . ..

​J’ai rencontré 3 problèmes différents lorsque est venu le moment de la propreté. Bien  différents en fonction de chacun de Mes Nains ; mais tout aussi difficiles à surmonter, et à supporter. Ce n’est pas chose facile de passer de petit bébé avec ses couches, à grand bébé (OUPS il est temps d’accepter de les voir grandir),et de  petits garçons,  à , petits garçons avec de jolis boxers comme Papa. Je ne pensais pas…., du moins pas autant. 
Mon premier petit homme m’en a fait voir de toutes les couleurs. Nous avons commencé alors qu’il avait 2 ans et 7 mois. Mon Petit Titi était un enfant très à l’écoute,  intéressé par tout, avec une mémoire d’enfer,  un super langage et surtout une soif d’apprendre évidente. C’est donc tout naturellement que j’ai accepté la proposition  de la directrice de l’école, qui nous offrait une place en toute petite section. Jusqu’à la tout se déroulait comme sur des roulettes. C’était donc évident pour moi que Mon Nain allait survoler cette étape si critique de la propreté. Je me trompais lourdement.

PROBLÈME POSSIBLE NUMÉRO 1 : VOTRE ENFANT N’EST PEUT ÊTRE SIMPLEMENT PAS PRÊT.

Non il n’était pas prêt. Pas prêt du tout. Il était capable de faire pipi et caca sur lui, un nombre incalculable de fois. Cela ne le dérangeait pas le moins du monde. Nous par contre beaucoup plus. Démunis face à cela,  nous sommes passés par tous les états. A l’écoute et patients au début rien ne semblait marcher. Pas même ce fameux livre  » Juliette apprend le pot à son petit frère « , que je trouvais pourtant  très motivant. Je me vois encore à bout de nerf lui demander mais pourquoi ?  Tu ne vois pas que ce n’est pas agréable d’être tout mouillé ou de sentir mauvais ? Lui me regardant d’un air de dire : » bien non pourquoi ?  Où est le problème ? « . On a fini par y arriver après plusieurs mois d’effort,  en sortant Le Tableau du pipi caca. Le principe était simple. Un pipi ou caca au pot donnait le droit de coller une gommette. Au bout d’un certains nombres il gagnait….. tadaadaa…… roulement de tambour…  .. Une mega gommette étoile. Whaouuu pas terrible me direz -vous ? Mais Timeo adorait réussir et gagner. Alors même pour une une simple gommette, il s’est empressé de relever le défi. Sa rentrée scolaire a fini par consolider le tout. Il suivait le groupe tout simplement.

Est venu le tour de Leoni.  Les erreurs passées ne m’avaient pas servi de leçon. .. toc toc toc. Oui Madame la directrice ? Une place pour Leoni ? Mais oui bien sûr ! En ce temps là,   Leoni pleurait tous les matins lorsque venait le moment de poser son frère. Il répétait école école à longueur de journée. S’il veut pourquoi se priver ? Le hic, il n’avait que 2 ans et 4 mois, et nous n’avions pas commencé le passage au pot du tout. Il devait rentrer la semaine suivante. Hop hop hop ! C’est parti mon kiki. A partir de maintenant tu es propre. C’est pourtant facile,  fait comme ton frère. Ce n’était pas si facile que cela pour lui. La rentrée scolaire n’a fait qu’ aggraver les choses. Moi qui pensais qu’il suivrait le groupe comme son frère, je m’étais une fois de plus trompée 

PROBLÈME POSSIBLE NUMÉRO 2 : VOTRE ENFANT N’A TOUS SIMPLEMENT PAS ENVIE !

Mon Nini a la tête dur. S’il n’a pas décidé cela ne sert à rien d’essayer. L’école oui, quitter les couches non ! Le calvaire a duré plusieurs mois. En désespoir de cause nous avions même acheté un pot rigolo. 

Il pouvait appuyer sur un bouton pour déclencher des bruits de voiture. Cela n’a évidemment pas marché. Pas fou l’enfant.  On allait pas l’avoir ainsi. Jusqu’au jour où c’était bon. Il avait décidé. Du jour au lendemain plus d’accident ; de jour comme de nuit.
J’ai appréhendé ce moment fatidique pour mon Leandro. Je n’avais vraiment pas envie. Cette fois pas de pression de l’école. Il était bien trop petit, ce n’était même pas envisageable.  Parfait. Une tentation en moins. Ce cher Monsieur s’est réveillé un beau jour en ayant décidé qu’il ne mettrait plus de couches ! Il avait à peine 2 ans. « Oh my God » ! Je me revoyais partir dans le nettoyage de caleçons à longueur de journée.  Mais non. Pas un accident. Ni à la sieste ni la nuit. A enfin ! Un passage en douceur. Sans problème  sans prise de tête ! 

PROBLÈME POSSIBLE NUMÉRO 3 : VOTRE ENFANT EST PRÊT MAIS NE VEUX PAS GRANDIR.       

    
Et oui, à mon plus grand désespoir, un beau jour tout cela s’est terminé.  Pour le pipi pas de soucis. Mais alors le caca ! Une catastrophe  !  Il s’est bien rendu compte que le petit frère avait encore ces couches.. la jalousie peut être,  la peur de  perdre sa place… Les gommettes n’ont pas fonctionné du tout. La carotte du petit ballon de basket non plus. La danse du pipi et du caca qui avait bien fait rigolé ses frères non plus.

 Je n’ai toujours pas trouvé de solution à ce jour. Certains jours tout va bien, les autres il ne veux pas et c’est comme ça…. Encore plus frustrant comme situation. Il sait faire… Mais ne veux pas…

La morale de l’histoire ?  Restez zen. Ne vous énervez pas… C’est un moyen pour eux très facile de jouer avec nous, nos sentiments. Un peu comme avec la nourriture ( article : Moi j’aime pas !) Et surtout restez attentifs et à l’écoute de vos bambins. Même si ce n’est pas tous les jours facile je peux en témoigner. 

Et chez vous ? Comment s’est passé la transition ?  Quelles ont été vos petites astuces ?

2 réflexions sur “Ma grande histoire de la propreté… Ce n’est pas toujours un conte de fée . ..

  1. Emma June dit :

    La propreté, c’est vraiment pas le plus simple!
    Ici, parcours compliqué aussi (et pas fini!) avec mon 5 ans et demi.
    Intéressé tout seul pour faire pipi « comme un grand » à 21 mois. Cette phase n’a pas duré!
    Vers ses 3 ans, la propreté de jour est arrivée, sans accident.
    Par contre, le caca niet, toujours dans la couche (de la nuit ) même après la rentrée en PS!
    6 mois plus tard, du jour au lendemain, caca dans les toilettes (va comprendre).
    Par contre, pour la nuit, sommeil de plomb et couche toujours…
    Ca apprend la patience!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s