4 enfants, 2 parents, 1 chariot  (du-moins 2 ! )

Il y a toujours un moment où…… c’est le moment… Ce moment peut même revenir plusieurs fois dans le mois. Il faut y aller… On a pas pas le choix. On a déjà raclé tous les fonds de plaquards. Si ça continue le prochain repas sera la fameuse « sauce cailloux ». Aller c’est parti ! le rendez vous est pris. Demain on va faire les courses ! Youpi tralala…. ou pas…

Dans mon cas, c’est une grosse course par mois, le marché pour les fruits et légumes frais une à deux fois par semaine, et quelques recharges rapides pour les laitages par exemple. Alors me direz- vous il y a le drive. Je n’aime pas forcément ça.  Je m’en sers de temps en temps pour les couches ou autres consommables sur lesquels on ne peut pas se tromper.

Bref, le sujet n’est pas là. Au mieux je pars avec mes deux derniers nains, un dans l’écharpe,  un dans le chariot. Au pire, je prend les 4 sous le bras et mon courage à 2 mains. Quant papa est là c’est une autre histoire. C’est un peu mieux mais ça reste sport !

  1. Cela commence toujours très bien. Enfants modèles ( oui mais bien sûr )  l’un conduit le chariot, l’autre est le capitaine du bateau, et le dernier est aux aguets au cas où on nous attaquerait. 

C’est toujours agréable ce début de course. C’est un bon moment de partage. Qu’est ce qui vous ferait plaisir ? Que peut- on cuisiner avec ça ou ça ?  Savez vous d’où provient cet aliment ? On discute on bavarde, on s’amuse.  Oh la la, que ces enfants sont parfaits vous êtes en train  de vous dire.

Que nenni !  Cela ne dure qu’un  temps ! Et pas assez selon moi ! Ça commence toujours par une petite chamaillerie. Oui, vous comprenez, au fur et à mesure que le chariot se remplit, le manque de place se fait sentir !.  » il m’a marché sur le pied « , « je n’ai pas assez de place … Etc, etc… »Quand papa est là,  on prend 2 chariots.  Comme ça le problème est presque réglé.  Un chariot de course, un pour les nains.

Arrive toujours le moment du caprice. « Je peux avoir ça ? « . De temps en temps j’aime leur dire oui. J’adore leur faire plaisir. Mais bien entendu, cela ne peut pas être oui tout le temps. Mon chariot serait alors rempli de bonbons, gâteaux et chocolat !

Par chance, aucun ne me fait de réel crise, à se rouler par terre, crier pleurer dans le magasin. Mais il n’est pas rare de voir des enfants le faire. Et je touche du bois pour que cela ne m’arrive pas. On est jamais à l’abri du petit pétage de plomb, surtout lorsqu’ on a 4 enfants. 4 fois plus de chance en somme.

Alors voici quelques astuces qui me facilite la tâche,  et qui peuvent faciliter la votre. 

1- Annoncer leur les règles à suivre, les interdits avant de rentrer dans le magasin. 

2- Evitez de tomber dans le piège à parents : les manèges (même tout pourris) qui vont donner envie à vos enfants, et peut être déclencher une crise avant même d’avoir commencé.

3- Faites les courses quand ils ont le ventre plein. C’est comme nous, lorsque l’on a faim on a envie de dévaliser tous les rayons.
4-occupez -les avec tout et n’importe quoi : le premier qui trouve une vielle dame a gagné.

5-gardez dans vos poches des jockers : gâteaux, bonbons au cas où. 

6-n’ayez pas peur de dire non. Même si céder à leur demande peut éviter une crise, cela rendra vos prochaines courses bien plus compliquées encore.

7-promettez leur une belle promenade, un moment joyeux et amusant.  » plus vite on a fini plus vite on est parti ! »

8- celui-là est pour vous : armez vous de patience. Cela n’est drôle ni pour eux ni pour vous.  Et puis au cas où, vous pouvez toujours tenter la technique de cette maman :
Et Maman et vous ? Avez -vous d’autres astuces pour rendre la corvée des courses plus agréable ?

3 réflexions sur “4 enfants, 2 parents, 1 chariot  (du-moins 2 ! )

  1. mumtwokids dit :

    Moi mon astuce c’est le drive mais c’est vrai que je ne trouve pas forcément tout…quand je dois aller au magasin j’y vais généralement pendant l’école comme ça je n’ai que choupette et quand je ne peux pas faire autrement je prends les deux j’essaie d’aller vite vite et je laisse lapin choisir ce qu’il veut comme goûter pour l’école comme ça j’évite le caprice sur les bonbons les jouets et tout le tralala…la dernière fois il a quand même réussi à mettre des trucs en douce dans le chariot et je ne m’en suis aperçue qu’à la caisse, le petit malin !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s