Moi j’aime pas !

Ce matin, c’était jour de marché. Comme deux fois par semaine, je fait le plein de fruits et légumes frais. Jusqu’à maintenant, je prenais beaucoup plus de fruits. Bien oui, chez moi, les deux grands n’aimes pas les légumes. Du moins c’est se qu’ils disent. Alors je les blindes de fruits histoire de « compenser ». 

Mais aujourd’hui je me suis dit « tien,pourquoi pas faire une bonne soupe ? « . A peine rentré, je me suis mise au fourneau, pour concocter  une soupe à tomber par terre ! Est ensuite venue de chercher les enfants à l’école. Et la ! Au malheur, mon grand a sentit l’odeur de la bonne soupe ! Oh la la, à,  ça je ne m’y attendais pas. Il a  tout simplement paniquer à l’idée de devoir glisser ne serais ce qu’une goute de soupe dans sa bouche au dîner du soir. Il a pleurer à chaude larme pendant bien 15 minutes. Exagération me direz vous. Oui je pense. En est il que j’ai eu du mal à le calmer.

Je ne sais pas d’où vient ce dégoût pour les légumes. Oui, oui, je dit bien  dégoût. Mes deux grands sont capable de se faire vomir pour ne pas finir la moitier, du quart d’une rondelles de carotte. Et pourtant petits ils adoraient cela. Tous les petits pots que je leurs préparait avec amour,ils les devoraient. Ils mangeaient de tous, goutaient avec plaisir.

Et puis un jour, ils se sont réveiller. Et là,  plus rien ne passait. La bouche restait celles à l’approche de tout aliments tu vert ou orange. J’ai remarquer que sa coïncidait plus ou moins au moment où ils ont commencer à marcher. Comme s’ils décidaient de prendre leurs indépendance dans l’assiette comme dans leurs vie.

Les repas sont alors passé d’agréable à ultra pénible. Pas possible pour moi de me résigner à ne leurs faire que se qu’ils désiraient à manger.  C’est à dire des pâtes, des patates et du riz. On en à vite fait le tour. J’ai essayer de ruse : cacher les légumes un peu de partout, dans le riz les purée. Mais sa ne marchait que très rarement. 

Alors j’ai commencer à écouter autour de moi. Il y a plusieurs écoles :

  • Ceux qui pensent qu’il faut obliger l’enfant à manger.
  • Ceux qui pensent qu’il faut proposer et ne rien donner à coter (quant ils auront faim ils mangeront)
  • Et ceux qui pense qu’il faut laisser passer le temps.

Pas facile de se faire une idée. Surtout pour le premier. Javoue que maintenant aussi je ne sais pas si j’ai tord ou raison.

J’ai essayer un peu chaque méthode :

Les forcer à manger : Un repas dans les pleures, les cris et en prime un vomi. Non cette méthode n’était pas pour moi  un repas devait selon moi, rester un moment de partage et de bonheur. 

Leurs proposer à chaque repas et ne rien leurs donner d’autre ?  Non, celle là je ne l’ai même pas tenter. Pas possible pour moi de laisser mes enfants le ventre vide. Vous me direz qu’un enfant ne se laisse pas mourir de faim, mais quant même. 

Lâcher prise, et attendre que le temps fasse les choses. Oui mais la je pouvais attendre longtemps. Ils étaient bien trop content.

J’ai donc fait à ma sauce. Oui parce-que au final on est tous bien différent, et nos enfants aussi. Je me suis rendu compte que pour eux, c’était un bon moyen de pression sur moi. Ils savent y faire les enfants, ils ne sont pas dupe. Alors j’ai continuer à leurs faire leur plat préférés et à leurs mettre un petit légumes dans l’assiette. Attention à se que le dit légume ne touche pas le reste, sinon sa serait la contamination ! Toujours en les insitant à goûter.  Juste goûter.               J’ai recommencer à cacher les légumes  (risotto de courgettes sans peaux bien sure, purée pomme de terre aubergine ) Je les laissaient manger, finir leurs assiettes,  et je sortaient alors le légume triomphante.

Bon j’avoue les avoir souvent narguer! Bien oui c’est facile de dire non sans même avoir goûter. En est il que petit à petit le temps à fait son  travail, et mes 2 loustics ont commencer à manger les haricots verts  ( à oui les blanc ce n’ai pas envisageable !) les epinards sans que j’ai le besoin de les cacher.

Dans un autre temps de réflexion,  je me suis demander dans quel état je serais si on m’obligai à manger de force un aliment que je n’aime pas. Et j’ai donc essayer de me mettre à leurs place. Au final, sans forcer, sans crier, je suis arriver à leurs faire manger quelques légumes.  Alors oui non sans mal. Mais j’y suis arriver.

 Alors voila la fin de mon histoire : après avoir bien pleurer, bien dormi, bien jouer ; le temps du dîner était arrivé pour mon grand. J’ai sorti ma bonne soupe. « Non mais,  moi j’aime pas ça !, j’aimerais te faire plaisir mais je ne veux pas !  » J’ai alors sorti la carte jeux et flatterie. J’ai commencer avec mon 3ème,  qui lui mange de tout. A la première cuillère avaler, ces muscles se sont décupler!  Si, si je vous assure ! Le deuxième qui est bien téméraire c’est alors lancer ;  et mon aîné pour ne pas être le seul sur la touche, mon aine qui a ej comme objectif de devenir costaud comme hulk à lui aussi tout avaler. Je vous préviens,  demain, il  va neiger !

Et vous, avez vous rencontrer des problèmes avec l’alimentation  de vos enfants? 

5 réflexions sur “Moi j’aime pas !

  1. Marion L dit :

    Mon petit de bientôt 2 ans mange son bol de soupe tous les soirs, il adore ça. Sinon pour les légumes seuls les oranges passent : carotte, butternut et patate douce. Il en a presque tous les midi avant les féculents.
    J’ai eu beaucoup de souci avec son alimentation. Il est allergique au lait de vache et pour les morceaux impossible de lui en faire avaler avant ses 15 mois, vomi direct.
    Quand il était tout bébé il mettait 1h30 à boire son bib. Il avait un gros RGO et l’épaississant à mettre dans mon lait bouchait les tétines.
    Par contre encore aujourd’hui, impossible de lui faire avaler des fruits autrement qu’en compote. Les enfants et les repas…

    Aimé par 1 personne

    • La Smala de Melissa dit :

      À chaque âge son problème. Je suis sûre qu’il finira par vouloir manger un peu de fruits. As-tu essayé par exemple, la tétine grignoteuse. Tu peux mettre des fruits frais à l’intérieur. Ainsi il n’aura pas de morceaux, et il n’aura pas non plus le visuel du fruit.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s