En cuisine tout le monde !

Ce que j’aime le plus, c’est de rentrer dans ma maison lorsqu’elle sent bon…. la NOURRITURE ! Je vais vous avouer une chose : j’adore manger ! Je suis ce que l’on appelle une gourmande inconditionnelle ! Je passe donc pas mal de temps au fourneaux. Auparavant c’était un moment que je passais seule  ( oui mon mari est formellement interdit de cuisine !). Avec les enfants c’est bien différent.  Toujours dans mes pattes à m’espionner,dans le but bien sûr de vérifier si je ne glisse pas un petit légume dans leur plat. ( voir article : Moi j’aime pas !)

A m’espionner oui, mais pas que. Ce qu’ils aiment par dessus tout c’est participer. Pas toujours évident vu leurs petites tailles et leur manque d’agilité. Les dangers sont partout en cuisine, surtout avec des enfants comme les miens qui ont l’impression de tout maîtriser : Tiens un couteau à pain géant pour couper une pomme, un ouvre boîte pour ouvrir un paquet de sucre.

Les dangers sont une chose. Mais j’ai l’habitude j’ai les yeux partout ! Pour éviter d’avoir de grand brûlés à la maison, j’ai arrêté leur participation à la réalisation des goûters. Le goûter est chez nous un véritable moment de partage. Toute la famille se retrouve autour d’un bon gâteau.  Dehors ou dedans, assis ou debout c’est un moment incontournable. J’ai suivis le modèle de mère. Nous avions toujours un bon gâteau qui nous attendait au retour de l’école.

Bref, pour répondre à leurs demandes incessantes de cuisiner avec moi, j’ai décidé de confectionner le goûter avec eux tous les midis (ou presque ). Le plus compliquer est de ne pas me retrouver noyée sous le sucre ou la farine, de ne pas glisser sur une flaque d’huile ou sur un oeuf écrasé au sol. Oui mes enfants sont un peu maladroit, et leurs batailles pour avoir le fouet en premier rajoute un peu de piquant à nos recettes.

Chacun a un rôle bien défini. L’un met la farine l’autre le sucre, ect… Nous partageons toujours un beau moment. La complicité est toujours bien présente. Et je ne vous parle pas de la fierté une fois le travail terminé,  le gâteau enfourné. Le retour de l’école est souvent le moment de LA découverte, et de la dégustation. Du moins lorsqu’ils ne sont pas trop occupés à jouer. Parce que oui je l’avoue, la plus gourmande de tous c’est bien moi.

Alors oui, je perd un temps fou à cuisiner avec eux. Un gâteau que je ferais seule en 15 minutes est fait en 30. Oui de temps en temps mes poils se dressent lorsque je vois le fouillis occasionné un peu partout sur le sol, le plan de travail, leurs habits et leurs cheveux. Mais que ça fait du bien de partager.  De partager un moment simple mais qui représente tant pour eux. Que ça fait du bien de les voir sourire, rire, de les voir se prendre au sérieux tels de véritables chefe cuisinier. De les voir si fiers.

De plus, quoi de plus facile pour apprendre à ses enfants de bien manger que de leurs montrer comment est fait leur nourriture ? De leur expliquer tous le processus de la chaîne alimentaire. Oui oui en bonne maman  » relou » je ne manque jamais une occasion de leurs apprendre des petites choses.

Il y a beaucoup de choses qui pour nous adultes, paraissent banales, sans grande importance. Mais pour nos enfants c’est tellement plus !

Et vous cuisinez vous avec vos enfants ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s