Coucher son enfant, toute une théorie !

Avant d’avoir son propre enfant, nous développons des croyances, en lisant, en observant les autres, en écoutant les histoires à droite à gauche. Puis, l’enfant arrive. L’enfant chamboule tout!

Je vais parler ici de l’endormissement de bébé, suite logique au dernier article : « dormir comme un bébé, ou pas... ».

Je pensais naïvement, que lorsque bébé était fatigué, je n’avais plus qu’à le poser, doucement, lui faire un bisou et attendre. Attendre le miracle oui ! Cette situation a du m’arriver 3 ou 5 fois en bientôt 6 ans ! 

Non ici, dans ma SmAla, quand on est bébé, on s’endort au sein ou dans les bras. Epuisant, oui, mais pas plus que les remarques :

  • Mais laisse le donc pleurer ça fera ses poumons.
  • Tu lui donnes de bien mauvaises habitudes, tu n’en sortiras pas.
  • Un bébé doit apprendre à être seul
  • …..

      Alors non ! Comme je l’ai expliqué dans mon article  » est-il possible de trop materner « , je suis totalement incapable de laisser mes enfants pleurer, et encore moins quand ils sont tout bébés. 

      Je n’approuve en aucune façon les méthodes  » à l’ancienne  » telle que le 5-10-15. Je ne comprend pas. Oui en faisant cela bébé finira la plupart du temps à faire ces nuits, mais à quel prix ? Quel message lui transmettons nous ? Qui sommes nous pour décider que maintenant ce petit être doit dormir seul, qu’il est prêt ?

       Ce sujet fait souvent débat. Mais malgré toutes les discussions déjà eu je ne comprend toujours pas.

       » toi mon petit enfant, tu as été dans mon ventre au chaud 9 mois. Tu n’as jamais eu besoin de faire d’effort pour te nourrir, pour te réchauffer. Tu vivais au rythme léger et régulier de mon coeur. Ce rythme qui te bercait et t’apaisait tant. Tu n’as jamais eu d’effort à faire pour respirer. Mais maintenant que tu as toutes ces nouveautés a gérer, tu vas en plus devoir t’endormir seul. Loin de cet environnement que tu aimais tant. « 

      Dans le principe, je trouve cela contre nature. Mais certains enfants y arrivent. Ce qui me choque le plus, c’est quand l’enfant y est contraint. Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? La méthode du 5-10-15 est pour moi déconcertante :

        » mon cher petit bébé. Tu vas pleurer mais je ne vais pas revenir te voir de suite. Quant je reviendrai je ne te câlinerai plus comme avant, tu ne t’endormira pas au chaud, blottis contre mon coeur. Non. Je repartirai pour un peu plus longtemps encore. Mais ne t’inquiètes pas, tu apprendras » 

      Mais que peut bien ressentir cet enfant à ce moment précis ? Son seul moyen de se faire comprendre est de pleurer. Mais on ne l’écoute plus. Imaginez vous, seul,angoissé, entouré de gens que vous aimez. Vous les appelez à l’aide mais personne ne vous répond. On vous laisse là. Vous criez mais non, on ne vous entend pas.

      À mon sens le bébé finit bien sûr la majorité des cas à trouver le sommeil seul. Mais est-ce bien pour son développement et son épanouissement personnel de s’endormir d’épuisement ou de resignement?

      N’est-il pas judicieux de suivre le rythme de l’enfant? L’accompagner doucement vers un coucher calme et sans stress. Chez nous cela à toujours été long, mais au final, ils y sont tous arrivés.

      On parle beaucoup des bébés, mais chez le plus grand enfant c’est tout aussi important. Avec le temps, j’ai compris l’interêt de ritualiser au plus le coucher :

      • On se lave les dents.
      • On fait pipi.
      • Une histoire du soir en famille
      • 5 minutes de lecture libre
      • Et pour finir un gros câlin, de gros bisous et extinction des feux!

      Mes enfants en ont besoin. Ce rituel les aide à retrouver leur calme, et les rassure quant au déroulement de la nuit.

      Alors oui, sûrement cela prend beaucoup de temps demande beaucoup d’investissement et d’énergie ; Mais n’est ce pas indispensable de prendre le temps de vivre. De vivre au rythme de chacun. De prendre le temps de s’écouter soi même. D’écouter les autres ? Nos enfants n’ont ils pas droit d’évoluer et grandir à leurs rythmes ?

      Ceci n’est que mon point de vue. Ce sont mes convictions au final, chacun est libre de faire ce qui lui semble bon.

      Et vous comment gérez vous le coucher de vos enfant ? 

      Une réflexion sur “Coucher son enfant, toute une théorie !

      Laisser un commentaire

      Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

      Logo WordPress.com

      Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

      Image Twitter

      Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

      Photo Facebook

      Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

      Photo Google+

      Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

      Connexion à %s