Réagir face à une bêtise…

Je n’avais pas prévu d’écrire ce matin. Et puis petit L, notre numéro 2, est venue nous réveiller comme cela :  

Mr L s’est auto promu Mr Bêtises. Il n’en rate pas une. Il crée les bêtises, sans faire exprès,  sans s’en rendre compte. Je dirais même plus, que chez lui, les bêtises sont tout un art! 

Alors comment réagir à toutes ces bêtises? Je dirais tout d’abord, qu’il y a plusieurs sortes de bêtises. Oui, j’avoue, au cœur de ma  » smala « , il s’en passe des tas. Je peux même en faire un classement.Bref.

Il y a la petite bêtise. Cette bêtise, insouciante, limite marrante . Celle-ci, est, malgré ce que l’on pourrait imaginer, une des plus compliquée à gérer. Notre cœur balance. Il est tellement marrant et mignon avec son caleçon et son yaourt sur la tête, ou avec les bottes pleines de terre de papa…           

Et là, le combat commence : ne pas rire. Il ne faut surtout pas rire! On commence notre spitch de bons parents :  » non petit T, ce n’est pas gentil pour maman. Je viens de finir mon ménage regarde toute la terre que tu as mis dans la maison « . 

Et la réponse ultime arrive, mettant à mal tous les efforts produits jusque là pour garder son sérieux : « mais maman, je joue au chat botté : regarde  »
Ok. Il est très mignon. Trop marrant. En général, je réponds : « allez c »est bon fil de là » et je le regarde en souriant.

 Il  y a aussi les  » moyennes bêtises  » comme ils appellent cela. Là ce n’est vraiment pas marrant du tout.  » Regarde, maman, on a nettoyé le fauteuil avec nos cheveux  » m’ont-ils dit fièrement, il y a quelques jours, les cheveux pleins de mousse, le fauteuil tout shampouiné.

 Oui, je vous l’accorde, mes enfants ont beaucoup d’imagination! Peut-être un peu trop parfois! 

La bonne maman intervient. Se met à hauteur de l’enfant ; et essaye, tant bien que mal de garder son calme. Elle explique avec des mots simples, adaptés à l’enfant ; et surtout de façon rapide ( oui, une tirade de 1h risque de le perdre dans les explications et ça n’aura servi à rien ) que ce qu’il a fait est mal et qu’il ne faut plus recommencer  :  » sinon maman va faire les gros yeux rouges de colère »  » ou appeler le loup pour qu’il vienne te manger  » A non, excusez moi, ça, il ne faut pas leur dire ! 😊

Alors là arrive l’épreuve ultime!  » La GEANTE bêtise « , Maman, il neige dans la salle de jeux  » euh pardon? La bonne maman monte. La boule au ventre, la peur de découvrir : ÇA ! Du polystyrène de partout. Je vous fais le topo rapidement : un ventilateur, des morceaux de polystyrène qui protégeaient le home cinéma. A vous d’imaginer la suite ! 

Mais où étais tu, me direz vous? Mes enfants sont excellents pour la bêtise silencieuse et rapide. 1 minute suffit! 

Alors là ; la bonne maman commence à plus être si bonne. Elle va tenter quand même de se mettre à hauteur. Va souffler un bon coup. Va commencer à expliquer les choses. Calmement… Le cœur battant. Va demander à cette micro bande organisée de monstres de réparer leurs bêtises… Et va, les retrouver 2 minutes plus tard en train de faire des anges de neiges par terre..                              

Elle va alors, tout simplement sortir de ces gonds ! Ce n’est pas bien. Ça ne respecte pas l’éducation positive à laquelle elle croit, et qu’elle s’efforce à mettre en pratique… Mais alors qu’est-ce que ça fait du bien…La petite maman va s’en vouloir longtemps… Mais va profiter du calme enfin revenu…

Et vous comment gérer vous les situations de crises? Arrivez vous toujours à garder votre calme?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s